La DGI dialogue avec la société civile

16 juin 2017
Catégorie Actualités
16 juin 2017, Commentaires Commentaires fermés sur La DGI dialogue avec la société civile

La Direction Générale des Impôts a eu une présence remarquable au symposium portant sur l’Etat des lieux , les enjeux et perspectives de l’administration publique haïtienne tenu à l’hôtel Royal Oasis ,les 13 et 14 juin dernier, réalisé par la firme  Consultations et Résultats. A l’occasion, le Directeur de l’Unité Informatique de la DGI, M. Serge Rosenthal Jr a fait une présentation assez exhaustive  du projet  RMS et des perspectives qu’il offre pour les années  à venir.

Et comme un feu de bois, la nouvelle s’est répandue. Les invitations se suivent du coté de divers acteurs dont des partenaires comme le Centre de Facilitation des Investissements (CFI). En effet, le staff de la DGI  été convié le mercredi 21 Juin dernier  à un diner-débat du CFI à la salle Ayizan de l’hôtel  Marriott, à Turgeau, où ont pris la parole l’ancien garde des sceaux, Me Bernard Gousse, autour du changement en cours au niveau du cadre légal des affaires et Mme Farah Mégret, coordinatrice de l’Unité Plaidoyer du CFI qui a eu à assurer la présentation de l’Unité After Care qui offre un accompagnement  aux  entreprises. Pour la DGI, le Directeur Général adjoint, M. Lubonheur Loredant et le Directeur de l’Unité Informatique, M. Serge Rosenthal Jr ont eu à prendre la parole tour à tour pour  introduire et présenter le logiciel RMS, (Revenue Management System) qui est appelé à être déployé sur cinq sites dans un premier temps, puis étendu à l’échelle nationale sur tous les sites de la DGI.

Après avoir passé en revue la situation qui a prévalu à la fin de 2013 où la DGI ne disposait que de sept (7) bureaux informatisés. A date, on aurait 18 sites informatisés. On compte avoir 26 à 28 sites informatisés avant la fin 2017 a ajouté M. Rosenthal. Il est entendu que le nouveau logiciel RMS n’est opérationnel pour l’instant qu’au niveau de la Direction des Moyens Contribuables (DMC). Il est appelé à être déployé à l’horizon 2018, sur quatre autres sites dont la Direction des Grands Contribuables (DGC), le Bureau Central, le CDI de Pétion-Ville, la Direction Départementale des Impôts du Nord. Avec le RMS, nos différents offices ne fonctionneront pas en vase clos. Ils fonctionneront en réseau. Les contribuables pourront effectuer des paiements pour le compte de l’office des impôts de leur domicile, à partir  de n’importe quel point du territoire national.

Avec RMS web, le paiement en ligne viendra renforcer  le  processus de décloisonnement des services. Ce qui fait une grande différence, avec l’application Tax Solutions, qui assure la transition, en attendant la migration définitive vers RMS à l’orée de 2020, au niveau de tous les sites de la DGI. Dans cette perspective 120 Agences Locales des Impôts (ALI), soit la plus petite entité de la DGI, devraient être informatisées, y compris la Conservation foncière, le Domaine et les Suretés Mobilières. La question de la sécurisation des documents émis par la DGI a été abordée. Il sera possible dans un futur proche de s’assurer de leur authenticité, à partir de son smartphone.  Le public a eu  à prendre connaissance, entre autres du projet phare du permis de conduire électronique sécurisé et des fiches de contraventions électroniques. Il s’en est suivi des échanges assez fructueux entre les Responsables de la DGI et le public.

La DGI fait désormais du dialogue avec la société civile son nouveau cheval de bataille, pour qu’elle s’approprie son projet de modernisation qui aura des conséquences profondes dans notre microcosme dans un futur proche. Elle est prête à répondre aux chants de sirène, aux rendez-vous  d’autres acteurs de la société civile pour leur dire tout ce qu’elle a de grand, de beau dans sa serviette, pour offrir le meilleur service aux contribuables haïtiens et rendre  Haïti forte et financièrement souveraine ».

Service des Communications

Comments are closed.