DISCOURS DU DIRECTEUR GENERAL DE LA DGI / Lancement Campagne de Communication 2017-2018

30 novembre 2017
Comments: Commentaires fermés sur DISCOURS DU DIRECTEUR GENERAL DE LA DGI / Lancement Campagne de Communication 2017-2018
Category: Actualités
30 novembre 2017, Comments: Commentaires fermés sur DISCOURS DU DIRECTEUR GENERAL DE LA DGI / Lancement Campagne de Communication 2017-2018

Son Excellence Monsieur le Secrétaire d’Etat aux Finances

Monsieur le Directeur Général du MEF

Monsieur le Directeur Général adjoint de la DGI

Mesdames, Messieurs les Directeurs Centraux

Mesdames, Messieurs les Directeurs des Centres des Impôts de la zone métropolitaine

Mesdames, Messieurs les représentants de la Coopération internationale

Mesdames Messieurs les Représentants de la société civile

Mesdames, Messieurs les Représentants de la firme PUBLIGESTION

Mesdames, Messieurs les membres de la Presse

Chers invités

C’est un honneur pour moi d’être ici ce matin pour procéder au lancement de cette campagne de communication, de sensibilisation axée sur les thématiques des chantiers de la modernisation en cours, la mise à jour de notre base de données et le civisme fiscal. Je suis heureux d’être celui qui aura engagé la DGI pour la deuxième fois dans cette dynamique. En effet, c’est en Mai 2012 que l’institution fiscale se livrait à cet exercice, sous la houlette d’un de  mes prédécesseurs.  Cinq ans après en novembre 2017, on le réinvente. Et c’est pour le mieux.

Cette campagne est nôtre. Elle ne nous a pas été dictée. Nous y avons murement réfléchi quant à la nécessité de l’entreprendre et elle s’insère dans notre plan de communication pour l’exercice 2017-2018 et notre plan stratégique quinquennal 2017-2022.

Nous avons une fois de plus comme en 2012 trouvé des oreilles attentives cette fois-ci au sein des instances de la coopération Européenne qui ont bien voulu nous accorder l’assistance financière nécessaire pour monter ce beau projet qui démarre ce matin. Nous saisissons l’occasion pour remercier ici l’USAID, cette institution partenaire  qui nous a aidés à réaliser la première expérience assez enrichissante de 2012.

Nous voulons bien intégrer dans notre culture organisationnelle les campagnes de sensibilisation, les enquêtes d’opinion. Dans cette veine, nous avons réalisé en Aout 2016 une enquête d’opinions auprès des contribuables de la Direction des Grands Contribuables, au regard des procédures de vérification en usage et au comportement des vérificateurs. L’expérience a été payante. Il nous faut écouter la voix des usagers et aussi partager avec eux nos projets, porter à leur connaissance le contenu de nos lois fiscales, si nous voulons augmenter nos recettes.

Au cours de la présentation assurée par le Directeur Rosenthal, le grand public aura appris  beaucoup de choses sur ce que nous pouvons caractériser comme étant les projets du futur de la DGI, comme la mise en place d’un nouveau logiciel le RMS, qui viendra remplacer l’existant qui a fait son temps, qui nous permettra d’assurer une meilleure gestion des impôts au quotidien et un meilleur service au contribuable Haïtien. Nous saisissons l’occasion pour saluer le geste de la coopération canadienne qui  a mis à notre disposition ce nouveau logiciel et qui nous accompagne dans son implémentation depuis tantôt deux ans.

A travers cette campagne, nous allons porter à la connaissance du public les efforts qui sont consentis pour l’accueillir dans des locaux décents. Ces efforts sont trop souvent méconnus. Vous avez pu visionner avec nous ce matin ces coquets bâtiments qui logent les bureaux de nos Directions départementales, de nos Centres d’impôts et de nos Agences locales des Impôts. Et il faut le savoir, ces nouvelles constructions ont été réalisées avec le financement du Trésor public Haïtien. Nous reconnaissons qu’il y a encore beaucoup à faire. La tâche est immense et nos moyens financiers limités. On est en train d’inventorier les locaux de la DGI de la province qui sont en mauvais état. On table déjà sur un plan de rénovation desdites  infrastructures physiques.

Nous voulons que le public sache que la DGI investit beaucoup ces dernières années dans la formation de ses ressources humaines et que nous sommes l’une des institutions publiques à pratiquer dans une large mesure le recrutement scientifique, autant qu’on le peut. Et l’Office de Management et des Ressources Humaines (OMRH) nous a donné un satisfecit en ce sens. Nous avons organisé à l’échelle du pays plusieurs concours ces deux dernières années, soit pour recruter des informaticiens, des Inspecteurs-contrôleurs, des vérificateurs. Et on a opté pour le choix des meilleurs. C’est le prix à payer si l’on veut avancer à pas redoublés vers le processus de modernisation.

Comme vous avez pu le constater via la présentation de M. Rosenthal, la DGI se donne l’échéance 2020 pour doter tous les bureaux de la DGI du nouveau logiciel qui sécurisera davantage les opérations fiscales et rendra plus agréable la tache à nos agents mieux entrainés. Je saisis cette tribune pour dire au personnel de la DGI que nous n’allons pas faire de chasse aux sorcières, qu’il n’a pas à avoir peur des nouvelles technologies. Ceux qui accusent un certain retard dans le maniement de ces nouveaux outils recevront l’entrainement nécessaire pour s’y familiariser. Les expériences des DDI de Jacmel et de Hinche sont là pour en témoigner.  Tous ceux qui craignaient l’introduction de ces nouvelles technologies dans leur quotidien ont conservé leur emploi et ont été satisfaits des exploits qu’ils ont pu réaliser.

Souffrez que je sois un peu long, On n’a pas tous les jours une telle tribune pour s’adresser à la population. Nous avons fait du chemin en matière de communication ces dernières années. Nous diffusons depuis déjà deux ans une émission télédiffusée dédiée à la fiscalité, animée par nos collaborateurs et qui assure au public une certaine formation fiscale, une meilleure compréhension de la vocation de l’impôt et des missions de l’administration fiscale.

Nous disposons d’un site web www.dgi.gouv.ht qui est en phase de restructuration qui sera l’un des canaux privilégiés pour informer le public, tant sur l’action de la DGI que sur les voies et moyens pour acquitter ses impôts, droits et taxes. Le site web sera la voie incontournable que nos usagers emprunteront pour assurer  leurs déclarations et leur paiement ligne. En outre, ils auront à leur disposition d’ici quelques mois  l’équivalent d’un Centre d’appels pour solliciter des informations ponctuelles. On en parle depuis quelque temps. On veut bien muser en chemin et offrir un service de qualité.

Nous avons choisi également de mettre à la disposition de notre personnel d’ici quelques mois un Code d’éthique et de déontologie pour l’informer de ses droits et obligations. Ce document sera également mis à la disposition du public, de manière à ce qu’il soit instruit des recours prévus, des instances compétentes au niveau de l’administration fiscale, pour connaitre des  conflits avec des membres de notre personnel.

Mesdames, Messieurs

Nous gageons beaucoup sur les effets de cette campagne pour établir de meilleures relations avec le public, renforcer le civisme fiscal chez nos usagers, ancrer de manière irréversible dans les esprits la nécessité d’acquitter volontairement l’impôt pour le plein épanouissement de notre chere Haiti que nous chèrissons tous.  Jodi ya ed entenasyonal la ap diminye, koulye ya se gres kochon an ki pou kwit kochon an. Sa mande plis jefo kote sitwayen yo, abitan la vil kou nan mòn. Li enpotan pou tout moun peye sa yo dwe peye. DGI ap travay pou baw tout fasilite pou peye enpo w nan ke poze. Ann peye enpo’n pou ayiti vanse.

                                                                                                            Je vous remercie

                                                                                                            Miradin MORLAN

Comments are closed.